Partagez | 
 

 [Finis] Elijah- Mais qu'est que je fiche ici?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elijah Schiffer
Détenu
avatar

Messages : 13
MATRICULE : DE-0071-SJ[


Votre Perso
Groupe et métier: Detenus neutre- Étudient en littérature
Âge: 22 ans
Amours: Célibataire

MessageSujet: [Finis] Elijah- Mais qu'est que je fiche ici?    Mar 5 Mar - 11:58


«FICHE DETENU»



ÉTAT CIVIL

    ★ Nom : Schiffer
    ★ Prénom : Elijah
    ★ Age : 22 ans



CASIER JUDICIAIRE

    ★ Raison de l'incarcération : Meurtre sanglant de son amant par légitime défense que la cour a jugé être un homicide involontaire.
    ★ Durée de la peine : 10 ans (si vous juger que c'est trop, dites-le-moi =)
    ★ Incarcéré depuis : Tout juste quelque heure
    ★ Antécédents judiciaires : Arrestation pour ivresse sur la voie public à 18 ans
    ★ Appartenance à un réseau : Non
    ★ Troubles notoires depuis le début de l’incarcération : Non



DOSSIER MÉDICAL

    ★ État physique :
    Que dire sur Elijah ? Il n’a pas la plastique d’un mannequin, ni des yeux biche à rendre fous n’importe quel homme. Il n’a pas un physique à damner un saint. Il n’est pas laid pour autant, beaucoup disent qu’il a du charme et ses yeux y sont pour beaucoup. Il a de beaux yeux bleu-azur qui fascinent et tout le temps en mouvement observant les personnes qui passe. Il est plutôt “ normal “comme jeune homme de vingt-deux ans, pas vraiment grand, mais il n’est pas petit non plus, il fait un mètre soixante-dix, mais il ne fait que cinquante-trois kilos. Un poids bien trop faible pour sa taille, un poids dont il a honte. Celui-ci est dû au fait qu’il a vécu deux ans dans le stress et la peur de mourir sous les coups de son amant. Eh oui, le jeune homme fait partis de ces gens qui perdent beaucoup de poids et qui ont beaucoup de mal à en reprendre lorsqu’ils sont stressés alors la prison ne va rien arranger. Il n’est donc pas très musclé, on devine quand même quelques abdos. De visage, il n’a rien d’exceptionnel, si ce n’ait ses yeux bleus azur et son visage un peu trop enfantin, mais après tout il n’a que vingt-deux ans il est encore bien jeune. Il porte des cheveux, de la couleur des blés, mis long et il les attache assez souvent.
    Que dire d’autre ? Il porte deux piercings l’oreille gauche en souvenir d’un petit délire avec sa meilleure amie. Le souci le plus important à noter, c’est que son corps est fragilisé à cause des nombreux coups qu’il a reçus, on dénombre plusieurs fractures à divers endroit : poignet, épaules, genoux, cheville. Il a facilement des douleurs et évite de pratiquer tout sport dangereux. Il a quelque cicatrice sur son corps tel que des brulures de cigarette. Ah oui, il a une légère myopie, il porte des lunette pour lire, regarder un écran, et quand il était étudient pour voir au tableau. Sinon il n'a pas d'autres problèmes a noté.

    ★ État mental :
    La première chose que l’on peut dire sur son état mental c’est qu’il est hyperthymésique, ce qui veut dire qu’il se souvient de tout ce qui se passe dans sa vie, il est capable de vous ressortir le moindre détail de son enfance. En soi, ce n’est pas une pathologie grave qui mérite des soins, mais pour le jeune homme c’est une souffrance quotidienne qui est de vivre dans ses souvenirs, de ne pouvoir jamais oublier ce qu’il a subi ou fait. Cette pathologie le ronge, il passe son temps à ressasser le passé, il a même quelques insomnie à cause de ça. C’est un de ses principaux défauts, toujours a se dire « J’aurais dû faire ça », « Et si j’avais ça ». Il n’est pas défaitiste, il manque juste de confiance en lui et le fait qu’il se souvient de tout renforce ce manque contrairement à ce qu’on pourrait croire. Continuons sur ses défauts, il est plutôt colérique, il s’énerve vite, mais il n’est pas violent. Il fut violent une fois et il s’est retrouvé ici.Il sait mentir, et même très bien Il est émotif. Il est peu bavard et s’étend rarement sur sa vie. Il est devenu très solitaire depuis que son ex-amant le battait, il n’a plus confiance en les autres. Elijah a bien trop peur se faire avoir de nouveau, de se faire tromper encore une fois, alors il reste plus loin des autres détenus. Si on arrive à l’approcher, à gagner sa confiance alors on découvre un jeune homme amical, souriant, déconneur, gentil. En fait à Saint-James Eli est un peu un agneau entouré de loup, même s’il est loin d’être naïf, il n’est pas pas fait pour vivre dans ce milieu carcéral, il est un peu trop gentil et trop tendre, car, oui, il aime les câlins. Prendre soin des autres est important pour lui, quand il était libre il était bénévole dans deux associations ( une pour aide scolaire pour les enfants et une d’aide pour les sans-abris). Il donne son temps pour aider les autres, c’est un jeune homme très généreux. Il est loyal et fidèle, jamais il ne trahirait quelqu’un qui lui a donné sa confiance. Il est protecteur et possessif, il déteste ceux qui trahissent ses amis. Il est horriblement têtu, c’est une véritable tête de mule, il ne lâche jamais rien, il est chiant. Il est maladroit. Il est aussi franc quand quelque chose ne lui plait pas, il fait la remarque que ça plaise ou non aux autres.
    Il aime le sexe et les hommes, il aime être dominé par les hommes. Il aime dessiner, il a toujours aimé dessiner, il espère pouvoir continuer à dessiner lorsqu’il sera à Saint-James. Il aime lire, il étudiait la littérature, il aime aussi la musique, se laisser transporter par celle-ci. Il adore les sucreries, le chocolat. Il n’y a pas grand-chose qu’il n’aime pas, il est plutôt bon vivant. Il n’aime la violence, le regard des autres sur ces cicatrices. Il n’aime ceux qui sont persuadés que le monde tourne autour d’eux.


BIOGRAPHIE

    Zara et Damon Schiffer étaient un jeune couple de San Francisco, ils avaient vingt-cinq ans et s’aimaient, c’était le grand amour entre eux. Entre eux deux, c’était le coup de foudre comme dans les contes de fées. Le couple ne vivait pas dans la richesse, Zara était vendeuse dans magasin de prêt-à-porter et Damon travaillait dans une usine, ils vivaient modestement, mais il attendait un heureux évènement. La jeune femme était enceinte, et le bébé arrivait à son terme. Ils attendaient cet évènement avec impatience, ils avaient vraiment envie d’avoir ce petit. On était le 13 février 1991 au soir, Zara sentis soudain des violentes contractions, et quelque instant plus elle s’accrocha aux bras de son mari. « Chéri, je crois que je perds les eaux » « Hein ! Quoi ? » Elle grimaça de douleur, et serra très fort le bras de Damon « Il arrive ! Va chercher la voiture ». Damon attrapa le sac posé dans l’entrée et aida sa femme à montée dans la voiture. Il démarra au quart de tour, et fonça vers l’hôpital. Les deux amoureux étaient très fébriles, ils étaient un peu stressés.
    Quelque heure plus tard, la jeune femme poussa une dernière fois et un cri retendit dans la pièce. Elijah était né ! « Et voilà, un joli bébé ». Le couple sourit et Damon embrassa sa femme « T’as fait du bon boulot » « on fait du bon boulot » répondit-elle avec un sourire.
    Elijah avait six ans, il venait d’entrée à l’école. C’était un enfant sage et timide, un enfant qui ne faisait pas d’histoire. C’était un petit garçon sociable qui avait plein d’amis. Il avait un meilleur ami avec qu’il s’entendait à merveille. Cela faisait sept mois qu’il avait commencé les cours, sa maitresse avait remarqué qu’il avait une mémoire épisodique exceptionnelle pour son âge, il était très doué pour son âge . Alors sa maitresse avait conseillé à ses parents de faire des tests, la jeune femme pensait que le petit était surdoué. Le jeune garçon subit plusieurs tests et ce qui en ressortit, ce n’est pas qu’il était surdoué, mais qu’il était hyperthymésique, ce n’était pas grave, il se souviendrait des moindres détails de sa vie. Le jeune garçon ne savait pas encore ce que ça signifiait mais il allait vite le decouvrir.
    Cinq années ont passé. Pendant ces cinq années, rien d’exceptionnel ne se passa, rien qui mérite d’être relaté ici. C’était un enfant sage qui aimait aller à l’école et qui était doué, qui avait des amis avec qui il s’amusait beaucoup. Il avait commencé les cours de dessins à ses huit ans. Maintenant, il avait onze ans, il venait d’entrer au collège. Il s’y plaisait malgré les grands qui lui menaient la vie dure lorsqu’il n’y avait pas ses amis. Elijah était chétif et cela semblait amuser ses grands camarades et le jeune collégien essayait de se défendre comme il pouvait. À la maison cela se passait plutôt bien, il vivait avec deux parents qui l’aimaient de leurs cœurs, qui passaient beaucoup de temps avec lui. C’était la famille idéale aux yeux de tous : ils étaient très proches de leur enfant et le couple semblait fonctionner à merveille et pourtant ce n’était pas le cas. Son père, Damon rentrait de plus en plus prétextant des réunions au boulot, ou des gros projets sur lesquels il travaillait, ce qui ne semblait pas réjouir sa mère. On était un jeudi soir, le jeudi 4 avril 2002, le blondinet n’arriverait pas à dormir, il avait mal au ventre, alors il se leva pour aller trouver sa mère, mais arriver vers la salle à manger, il entendit une conversation qu’il n’aurait jamais dû entendre. Sa mère se tenait devant son père, sa veste à la main « Tu l’as revu, n’est-ce pas ! Je sens son odeur » son père resta silencieux, il fixait sa femme tout simplement « Comment tu as pu nous faire ça à Elijah et moi ! Comment tu as pu me faire ça ! Je t’aime et je crois que tu m’aimais » «Oui, je t’aime. Écoute, je suis désolé, je te promets que c’est la dernière fois… » Une larme coula sur la joue sa mère, elle tremblait « Oui, ça serait la dernière fois ! Il faut mieux qu’on se sépare, je ne veux pas que le petit souffre à cause de nous, à cause toi » « Attend…Je ». Mais elle avait déjà tourné les talons. Elijah s’était enfui dans sa chambre, et il s’était recroquevillé dans son lit et pleurais à chaude larme. Il était perdu, bouleversé parce qu’il venait d’entendre. Le divorce fut un véritable déchirement pour le jeune garçon, il ne supportait plus de voir ses parents se déchirer devant lui, il sentait coupable de ça et chaque nuit la conversation qu’il avait surprise lui revenait en mémoire.
    Il se remit difficilement de la séparation de ses parents, même si sa mère – qui avait obtenu la garde- faisait tout pour l’aider à passer à autre chose. Il avait treize et commençait à douter de sa sexualité. Pourquoi ce regard semblait être plus attiré par le beau basketteur que par la belle cheerleader ? Pourquoi n’avait-il pas envie d’embrasser une fille alors que tous ses copains été déjà sortis ou avait déjà embrassé une fille. C’était l'adolescence et rien n’est facile à cet âge, surtout que le jeune homme ne semblait pas grandir et encore moins se muscler, mais comme disait son père ça viendra un jour. Il avait quatorze et, il été gay, ce qui le gênait. Il avait l’impression qu’il n’était pas normal que lorsque ses hormones venaient le titiller lorsqu’il posait son regard sur homme, il eût l’impression qu’il faisait quelque chose de mal. Alors un jour lors qu’il était avec une des amies les plus proches, il décida d’aborder le sujet. « Dis… Tu en penses quoi des hommes qui aime les hommes ? » La jeune fille sourit « Bah.. C’est normal… Tu sais mon cousin nous a présenté son copain et ils s’étaient trop chouuu… Pourquoi tu… ? » Il hocha timidement la tête, les yeux baissés vers le bas et son amie lui fit un câlin « Oh… c’est trop cool… Et, qui est beau mâle sur lequel tu as flashé? ». Les yeux bleus surpris de la réaction de son amie se relevèrent « Elliot… mais je ne devrais pas… ce n’est pas bien… qu’est que vont dire les autres » «  Écoute… tu t’en fiches des autres ! Si c’est avec un mec que tu es heureux. Eh bien, aime et sors avec mec ! » Il hocha timidement la tête… Il ne dira jamais à Elliot qu’il lui plaisait, mais grâce à son amie et aux longues discussions qu’ils avaient le jeune parvient à s’accepter. Il entra au lycée en assumant totalement son homosexualité, même s’il ne se baladait pas dans les couloirs avec son petit-ami. Eh oui, notre jeune homme avait trouvé la perle rare pendant les vacances. Un beau jeune homme de son âge et qui allait dans le même lycée qui lui, un jeune homme nommé Mat. Ils s’aimaient beaucoup, pour Elijah c’était son premier amour, son prince charmant comme s’amusaient à dire ses amis, celui qu’on n’oublie jamais. Et c’était une belle relation, la plus belle qu’il ait eue. Le jeune homme était adorable, patient avec lui, une vraie crème. Leur relation dura un an et demi c’était du pur bonheur. Un jour alors qu’ils étaient chez Elijah et que Mat l’embrassait doucement et tendre, ils n’entendirent pas la porte de la maison s’ouvrir, ils étaient dans leur monde. Alors que la main de Mat glissait doucement le haut du blondinet et que celui commençait à défaire la chemise de son amant, ils n’entendirent pas la mère appeler Elijah. Alors qu’Elijah faisait glisser la chemise sur les épaules de son amour, ils n’entendirent pas la femme monter les escaliers. Alors que Mat enleva le haut et qu’il déposa quelques baisers sur le torse du blond, ils n’entendirent pas la porte s’ouvrit. Ils entendirent juste «  Mais… qu’est que… » et ils sursautèrent et tombèrent face à la mère d’Elijah qui semblait choquée et qui repartit dans l’autre sens. Les deux jeunes hommes se regardèrent inquiet et ils se rhabillèrent « Je vais resté avec toi » « Non, je crois que c’est mieux si je lui parle seul » «  OK, tu m’appel ». Il l’embrassa doucement et s’éclipsa. Elijah descendit voir sa mère qui se tenait dans la cuisine, un grand verre d’eau dans la main… «  Maman, je suis désolé…Désolé de t’avoir déçu, mais je l’aime ». Elle se retourna vers son fils et s’approcha de lui… «  Tu l’aimes, vraiment ? » Le blond hocha la tête «  Écoute… Je… Ce n’est pas simple et c’est très surprenant, mais si tu l’aimes vraiment c’est tout ce qui compte. Je m’y habituerais bien », Eli’ sourit, «  Merci maman »
    Il avait dix-huit ans, il venait de finir le lycée et il allait rentrer en fac de lettre. C’était le bonheur, la liberté. Depuis deux ans le jeune homme suivait ses amis à diverse fête. Il s’amusait même si ça ne plaisait pas à sa mère. Elle s’inquiétait beaucoup de son fils, de ce qu’il pouvait lui arriver surtout depuis qu’elle avait dû aller le chercher au poste de police. Les policiers avaient arrêté toute la joyeuse petite bande alors qu’elle revenait de soirée et ils étaient tous saouls. Sa mère lui passa le savon de sa vie, et le priva de sorties pendant plusieurs mois. Mais lorsque la remise de diplôme eut lieu, elle accepta de laisser sortir avec ses amis le soir. Un de ses amis avait un moyen pour entrer dans une soirée huppée de San Fransico. C’est comme ça qu’ils retrouvèrent aux alentours de vingt-deux heures dans cette soirée. Le blondinet s’était assis quelque instant et laissa son regard parcours son regard croise celui d’un beau jeune homme : des yeux verts, bien bâtis dans un joli costard. Il ne pouvait détacher son regard de cette sublime créature, il apprit que c’était Henry Wood, vingt-cinq ans et hériter d’une entreprise de prêt-à-porter. Tout au long de la soirée, les deux jeunes hommes se lançaient des regards emplis de désir, les deux jeunes hommes ne se lâchaient pas des yeux. Alors qu’il était sorti prendre l’air, il sentit deux mains se poser sur ses hanches et un souffle lui chatouiller le cou. «  Tu avais disparu… » Il se retourna et tomba face au jeune brun au regard envoutant «  J’avais envie de prendre l’air »« T’es vraiment mignon » Il embrassa le blondinet. Elijah se mordit discrètement la lèvre, il avait envie de lui et le brun ressentait la même chose « Dans une demi-heure attend moi en bas… Je dois voir quelque pour les affaires… mon petit blondinet »
    Un an qu’il était entré à l’université, il y étudiait la littérature, il dessinait de plus en plus. Il passait son temps à dessiner lorsqu’il pouvait. Il vivait avec Henry, c’était le bonheur même si Henry était très jaloux. Mais le bonheur ne dura pas longtemps. C’était un vendredi soir, il avait prévenus son petit-amis qu’il rentrerait un peu plus tard, mais son travail lui prit longtemps que prévus et il rentra bien plus trad. Il trouva son beau brun assis dans le salon à l’attendre « Tu étais ou ? » «  Je suis désolé ça a pris plus de temps que prévus »  « Pourquoi tu n’as pas appeler ? » « Desoler… » Le blond baissa la tête et le brun s’approcha de lui et le fit reculer jusqu'à ce qu’il rencontre le mur « Dis plutôt que tu étais avec un autre homme » « Non » … Le poing d’Henry s’abattit juste à côté de son visage «  MENTEUR ! » Et il le gifla, le blondinet s’écroula sous la surprise et la puissance du coup. Henry le releva « Qu’est qu’il a de plus que moi ? »… Elijah tremblait et pleurait «  Je t’assure que je n’ai vu personne » … Un poing s’abattit sur son ventre et il gémit de douleur… «  Henry… S’il te plait… » Les coups continuaient à pleuvoir lorsque soudain tout s’arrêta, il releva les yeux pour fixer un Henry complément perdu « Oh… mon Dieu qu’est que j’ai fait ». Et il sortit de l’appartement… Lendemain, le brun vint s’excuser et lui promit qu’il ne recommencerait pas.
    Pendant deux ans, Elijah subit la violence d’Henry persuadé que c’était de sa faute. Il s’était éloigné de ses amis et de sa famille, il était passé maitre dans l’art de dissimuler les coups, de détourner les questions et de mentir. Il avait tellement honte d’être aussi faible, d’être incapable de se défendre. Mais un soir tout changea, c’était le 5janvier 2013. Henry avait encore trouvé un prétexte pour le battre, pour le frapper encore plus fort sauf que ce soir-là l’homme semblait bien décidé à tuer le jeune homme. Il était dans la cuisine et Henry serrait le cou de son amant très fort, trop fort. Celui commençait à suffoquer alors il attrapa le premier objet à porter de main et frappa, frappa, encore et encore jusqu'à que l’homme s’écroule au sol. Eli’ s’écroula au sol dans une mare de sang. Il venait d’infliger six coups de couteau à son amant, il laissa échapper ses larmes. Quelque minute la police alertée par les voisins emmenait Elijah. Il y eut très vite les journalistes qui se mêlèrent de cette histoire, un riche hérité tué par son petit-ami ça faisait vendre. Pour Elijah et sa famille, c’était très dur… Sa famille et ses amis ne comprenaient pas pourquoi il avait gardé ça pour lui. Si seulement il leur avait parlé, il ne l’aurait pas tué et ça serait Henry, qui serait en prison. Le procès eut lieu. Malgré le fait qu’Henry le battait avait pu être prouvé, la violence des coups porter sur le brun fit qu’il écopa de dix ans d’emprisonnement à Saint-James.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Schiffer
Détenu
avatar

Messages : 13
MATRICULE : DE-0071-SJ[


Votre Perso
Groupe et métier: Detenus neutre- Étudient en littérature
Âge: 22 ans
Amours: Célibataire

MessageSujet: Re: [Finis] Elijah- Mais qu'est que je fiche ici?    Mer 6 Mar - 13:24

Désoler pour le double post.
Mais c'est pour dire que j'ai finis =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Directeur Mayers
PNJ
Fondo-Admin
avatar

Messages : 537

Votre Perso
Groupe et métier: Directeur de la Prison
Âge: 37 ans
Amours: Célibataire

MessageSujet: Re: [Finis] Elijah- Mais qu'est que je fiche ici?    Sam 9 Mar - 17:29

Bonjour ^^

Pas de souci pour le double post, c'est autorisé pour les Ups de fiches Wink
Okay, allons-y pour la revue de ta fiche :
ÉTAT CIVIL
    ★ Nom : Ok
    ★ Prénom : Ok
    ★ Age : Ok

CASIER JUDICIAIRE
    ★ Raison de l'incarcération : Ok
    ★ Durée de la peine : Ok
    ★ Incarcéré depuis : Ok
    ★ Antécédents judiciaires : Ok
    ★ Appartenance à un réseau : Ok
    ★ Troubles notoires depuis le début de l’incarcération : Ok

DOSSIER MÉDICAL
    ★ État physique : Ok

    ★ État mental : Ok

BIOGRAPHIE

    Six coups de couteau, ça fait beaucoup pour être passé en homicide involontaire ^^ Mais on a déjà vu ça, donc on va dire Ok aussi


Et bien félicitation, c’est tout bon lol. Tu es validé =)
Pour la suite, pense à faire recenser ton avatar, créer ton carnet dans la partie rumeur et faire ton dossier rp.
En outre, fais attention à ton orthographe pour tes RPs Wink

Bon jeu !

______ _____ ____ ___ __ _

En cas de question ou problème, merci d'utiliser la Boîte à MP du Staff : ► Click ◄

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Schiffer
Détenu
avatar

Messages : 13
MATRICULE : DE-0071-SJ[


Votre Perso
Groupe et métier: Detenus neutre- Étudient en littérature
Âge: 22 ans
Amours: Célibataire

MessageSujet: Re: [Finis] Elijah- Mais qu'est que je fiche ici?    Sam 9 Mar - 17:38

Merci I love you

Je ferais attention, promis Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Finis] Elijah- Mais qu'est que je fiche ici?    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Finis] Elijah- Mais qu'est que je fiche ici?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prison Saint James :: Administration. :: Présentations :: Présentations validées :: Détenus Neutres-